Retour sur la saison d’anime d’été 2014

La saisons d’anime d’été s’étant terminer, il est temps de faire le point sur ce qu’il faut voir absolument si ce n’est pas déjà fait parmi les 60 animes présent dans cet saison.

Je retiens surtout parmi eux :

Akame ga Kill, Sword Art Online II, Sabagebu, Tokyo Ghoul, Aldnoah Zero, Jinsei, Seirei Tsukai no Blade Dance, Majimoji Rurumo, Shirogane no Ishi Argevollen, Rokujouma no Shinryakusha, Terra Formars.

Il ne me reste plus qu’a regarder : Barakamon, Locodol, Puri Para, Glasslips, Zankyo no Terror, Tokyo ESP, Majimoji Rurumo et Hanayamata, et si ses séries m’ont plus, un autre article sera rédiger, car lorsque je regarde mon article, je le trouve déjà bien long.

C’est par ici la suite de l’article.

Aldnoah Zero

AldnoahZerofull1746655

Synopsis :

Edit sur le synopsis. Je remercie Coralie pour avoir apporter une correction (en commentaire) sur ce que j’avait écrit.

En 1972, quand l’hypergate est découverte sur la Lune, il n’y avait pas d’habitants sur la planète Mars, juste des restes d’ancienne civilisation. Un groupe de chercheurs terriens est alors envoyé en mission sur Mars. Ces chercheurs y découvrent l’Aldnoah, en réclament le monopole, se déclarent martiens et un conflit éclate alors entre la Terre et Mars.

En 1999, L’Empire Vars déclare la guerre à l’Alliance Terrestre. Les terriens étaient impuissants, cependant, un événement changea la donne, la destruction de la Lune qui stoppa la guerre de façon net. Tout du moins en partie.

15 ans après, les tensions sont toujours tendu jusqu’au jour ou la Princesse de Vers « Asylum Vers Allusia » décide de se rendre sur Terre pour signer un traiter de paix, mais cela ne se passe pas comme prévu et une nouvelle guerre éclate.

Nombre d’épisodes : 24 (12 épisodes pour l’été, 12 autre pour Janvier 2015)

Genre : Mécha / Guerre

L’opening « Heaven Blue » interprété par Kalafina est magnifique, bon faut dire c’est Kalafina.

Quant à l‘ending « A/Z » interprété par Hiroyuki Suwano est également exceptionnel, d’autant plus lorsque vous écoutez la version Piano faites par des amateur.

Verdict :

Un très bon anime, court (a l’heure ou j’écris ses lignes), intéressant dans son genre avec une fin imprévisible présenté à l’épisode 12.


 Terra Formars

Terraformars

Synopsis :

Adaptation des chapitres 1 à 4 du manga Terra Formars.

On suit l’histoire de la Terraformation de la planète Mars, en soit, l’idée de la terraformation est de rendre vivable une planète qui ne l’est pas en réduisant sa toxicité de l’air, de sa chaleur et d’autre problématique qui ne permettent pas à l’homme de vivre convenablement sur une planète.

Pour ce faire, les humains ont envoyé des cafard sur Mars pour la rendre vivable (mais les cafard ont t’il un réel intérêt pour les planète ?) mais le projet ne s’est pas déroulé comme prévu.

En effet, les cafard ont évolué tout comme les hommes l’ont fait sur Terre et sont devenu des Insectes à taille humaine et ayant des capacité accrue.

Pour remédier à ce problème, les hommes ont modifier l’organisme humain en leur intégrant des cellules d’insecte ou d’animaux (oiseau etc..) en plus d’un sérum qui vont permettre aux hommes de contre-attaqué.

Nombre d’épisode : 1 Oav

Genre : Fantastique

Verdict :

Une excellente adaptation très proche du manga. L’Oav n’a qu’un but : Amorcer l’histoire de la série qui voit le jour en Autonme.


 Tokyo Ghoul

4df7ad624b390052190dbb1e0296eeb8

Synopsis :

Adaptation du manga Tokyo Ghoul.

Dans la ville de Tokyo, des créatures nommées Goules se nourrissent de chair humaine pour survivre. Un jour, Ken Kaneki, jeune étudiant, se fait attaquer par une de ces créatures et subit une grave blessure. Pour rester en vie, il reçoit une greffe de la goule qui l’a attaqué et devient alors un hybride mi-humain mi-goule. Rapidement, il se rend compte qu’il est lui-même devenu une goule.

Nombre d’épisode : 12

L’opening « Unravel » interprété par le groupe TK from Ling tosite sigure convient parfaitement à l’anime et est très révélateur, surtout si l’on place Kaneki au centre de toutes ses paroles, on comprend la situation dans laquelle il se situe,  car il était humain avant de devenir une Goule. Bref, tout ca pour dire que l’opening est une tuerie.

Quant à l’ending « Seijatachi » interprété par People Box. J’avoue ne pas être fan de la musique, mais elle reste bien sympa à écouter.

Genre : Fantastique, Gore

Verdict :

Jetez vous dessus si vous n’avez pas peur du gore. L’anime en lui même est bien sympa, bien que rusher pour arriver à des points clef issu du manga, c’est pour moi, une adaptation intéressante. Après, si vous êtes un fans du manga, l’anime va vous paraître terne, en effet, l’équipe a du « adapté » plusieurs volumes en 12 épisodes. Si on en avait 24, l’anime aurait été, je pense, plus fidèle aux manga.


Akame ga Kill

akame-ga-kill-episode-1-11

 

Tatsumi est un combattant qui part pour la Capitale à la recherche d’un moyen de gagner de l’argent pour aider son village pauvre. Après avoir été victime d’un vol par une femme et avoir perdu tout son argent, Tatsumi est pris en charge par une noble aristocrate du nom d’Aria. La nuit suivante, le manoir d’Aria est attaqué par un groupe d’assassin connus sous le nom de Night Raid. Alors que Tatsumi tente de défendre Aria de l’assassin Akame, un autre membre du groupe met fin au combat. Il révèle qu’Aria a enlevé plusieurs villageois et les a torturés pour son plaisir. Choqué en découvrant les villageois, y compris ses deux meilleurs amis, torturés, Tatsumi tue Aria. Après avoir vu le potentiel de Tatsumi, les Night Raid le kidnappe invitent le garçon dans leur groupe, et le préviennent que peu importe leur manière d’assassiner les corrompus, ils restent des assassins. Tatsumi accepte afin de devenir plus fort et de protéger son village. Dans leur lutte contre l’Empire, les Night Raid se défendent face à une organisation connue sous le nom de Jaegers menée par Esdeath, la combattante la plus puissante de l’Empire.

Nombre d’épisode : 13/24

L’opening « Skyreach » par Sora Amamiyaest assez intéressant dans son ensemble.

Quant à l’ending « Konna Sekai, Shiritakunakatta » par Miku Sawai, je n’ai pas d’avis sur celui-ci.

Genre : Fantastique

Verdict :

Bien qu’Akame ga Kill ne soit pas terminer, je ne peut que vous le conseillez. L’évolution du personnage Tatsumi se révèle intéressante, de plus l’histoire fait pensez a Robin des bois, mais en bien plus sanglant, de plus il ne vole pas l’argent mais des vies.

Bref, l’anime vaut le détour, à chacun des épisodes, je ressent comme un manque comblé la semaine suivante qui re-créer un manque. Au final, lorsque j’ai visionné Akame ga Kill pour la première fois, je suis entrer dans une spiral qui ne peut être comblé que par l’anime lui-même.

Spoiler/On

Au cours des épisodes, le groupe Night Raid va perdre 2 de ses membres, certes je m’était attaché à eux, mais leur morts était nécessaire pour l’évolution de la trame et de Tatsumi, car je vous avoue que si aucun membre serait mort, l’anime n’aurait pas pu renforcer son coté sombre et dramatique ainsi que la corruption présente dans le pays. De plus, si ils n’était pas mort, peut être que ma vision sur l’anime aurait été différente.

Spoiler/Off

Tu rejoindra ma collection de Blu-ray.


Sword Art Online II

maxresdefault

Nombre d’épisode : 12/24

L’opening « Ignite » chanté par Eir Aoi se laisse écouter facilement, j’aime bien.

Quant à l’ending « Startear » chanté par Luna Haruna est sympa, mais je ne l’aime pas.

Genre : Mmorpg, Fantastique

Verdict :

Nouvelles aventures de Kirito dans le monde des VRMMO. Dans son ensemble, l’anime est sympathique, mais à de nombreux moment, je l’ai trouvé vraiment ennuyant.

Faut dire, entre l’histoire baclé (12 épisodes), les scénettes de Sinon / Shinon en mode Dat ASS et divers plan totalement wtf (je découvre le nombre de tueur via insecte) me font un peu regretter la première saison.

J’espère que l’arc Mother Rosario sera plus complet et plus intéressant bien que cela soit Asuna en Main charactere sur cet arc, et je vous avoue que je ne l’aime pas trop Asuna.

J’aurai voulu Shinon (encore une fois) ou encore Simca en main charactere.

Il rejoindra ma collection de Blu-ray.


Sabagebu

 339530400_orig

Momoka, jeune collégienne ordinaire, s’inscrit par hasard dans l’un des plus étranges club de son établissement : le Club de Survival Game en parti pour son admiration envers Miou, sa Senpai et présidente du club.
On suit donc les aventures d’un groupe assez spécial.

Nombre d’épisode : 12 épisode + 3 OAV

L’opening 

Quant à l’ending

Genre : Tranche de vie, Comédie, Airsoft

Verdict :

Un très bon anime dans ses catégories, on ne s’ennui pas et on en pleure de rire. De quoi commencer la journée dans de la joie et la bonne humeur.

Ps : Momoka, j’échange ma mère contre la tienne, c’est équitable tu ne trouve pas.


Jinsei

jinsei

 

Yuuki Akamatsu intègre l’équipe de rédaction du journal de son école. Assisté de trois étudiantes, Rino Endo, Fumi Kujou et Ikumi Suzuki, il sera en charge de la rubrique ‘Jinsei’, dans laquelle il devra répondre aux diverses requêtes des élèves de son lycée…

Nombre d’épisode : 13

L’opening 

Quant à l’ending

Genre : Tranche de vie, Comedie

Verdict :

Un autre animes assez comique dans son ensemble, à chaque épisode on rie, faut dire, avec trois assistante qui proposent toujours des solutions pour le moins bizarre, il y a de quoi rire.


Seirei Tsukai no Blade Dance

seirei_tsukai_no_blade_dance_3229

 

Dans un monde où les esprits existent, seules des jeunes filles timides et pures peuvent passer un contrat avec eux et devenir des élémentalistes. A priori, aucun homme n’a cette possibilité ; pourtant, Kamito Kazehaya est bel et bien devenu l’unique élémentaliste masculin. Admis à l’Académie des Esprits Areishia, il est ainsi le seul garçon à fréquenter cette prestigieuse école où les familles nobles envoient l’élite des jeunes filles en formation. En réalité, Kamito ignore comment il a acquis ses pouvoirs. En fréquentant l’Académie, il espère en apprendre un peu plus sur son passé, mais pour cela, il devra participer au grand tournoi Blade Dance où s’affrontent tous les apprentis élémentalistes…

Nombre d’épisode : 12 épisodes

L’opening 

Quant à l’ending

Genre : Fantastique, Ecchi, Harem

Verdict :

Un classique dans son genre, un homme qui peut se constituer l’Harem de rêve (toutes une académie) mais va se contenter que de seulement 4-5 filles, il voit petit…

Bon la n’est pas le sujet, revenons sur l’anime en lui-même.

Un anime qui m’a fait passer du temps, j’avait lu quelque scan par-ci par-là pour savoir si oui ou non j’allais suivre l’anime, et finalement, je l’ai suivi sans rien espérer.

Certes l’anime est sympa, je ne dirait pas non à une seconde saison, mais il n’est pas non plus inoubliable, surtout qu’a coter des grosses pointures que sont Akame ga Kill, SAO et tant d’autre animes, il à perdu le combat.

Je vous conseilles tout de même d’aller le mater, car malgré qu’il soit inférieur à d’autre anime (par rapport à mes goût etde ce que j’ai vue) il n’en reste pas moins divertissant.


Shirogane no Ishi Argevollen

Shirogane-no-Ishi-Argevollen

L’histoire prend place dans un monde où deux pays, Alandas et Ingermia, s’opposent depuis très longtemps dans une guerre interminable. Nous suivons Tokimune, un jeune homme appartenant à la 8e unité indépendante ainsi que celle de Jamie, demoiselle qu’il va rencontrer lors d’une attaque ennemie. Pour garantir leurs survies, Tokimune n’aura d’autre choix que de combattre à bord d’une nouvelle arme : L’Argevollen.

Synopsis pris sur Nautiljon

Nombre d’épisode : 24 

L’opening « Tough Intention » par Kotoko s’écoute facilement, faut dire c’est Kotoko derrière, connu pour ses opening des animes suivant : Onegai Twin, Shakugan no Shana ou encore Hayate no Gotoku!

Bref, une musique de qualité qui rejoindra ma collection Mp3.

Quant à l’ending « Faith » par Misawa Sachika est fort sympathique et s’écoute sans problème, une douce voix, des instruments qui ne vous cassent pas les oreilles, bref, elle aussi rejoindra mes Mp3.

Genre : Mecha, Militaire

Verdict :

Bien que l’anime ne soit pas terminé (13 épisodes lorsque j’ai rédiger cet article), je prend plaisir a le regarder. Du combat, de l’émotion, on en as, le seul bémol serait la mort de certain membre de l’unité 8 inexistante, pas que je souhaite leur mort car nous suivons une guerre, et dedans,ils y a aura toujours des pertes dans chacun des camps, mais dans cet anime, l’unité 8 n’a perdu aucun de ses membres, chose plutôt irréaliste en temps normal. Une bataille de gagné sans pertes, ok, une seconde, ok, une troisième, non.

J’espère que dans les prochains épisodes, on aura légèrement plus de réalisme, que l’unité 8 perdent leur statue d’immortel.


 Rokujouma no Shinryakusha

maxresdefault copy

 

Adapté du manga « Rokujouma no Shinryakusha!? » conte l’histoire de Kotaro Satomi qui emménage dans un appartement et va faire l’agréable découverte d’une fantôme toute Kawaiii, s’en suit un combat sans merci qui sera interrompu par l’arriver de nouveaux intrus voulant obtenir son appartement.

Nombre d’épisode : 12.

L’opening  « Koukan Win-Win Mujouken » par le groupe Heart = Invader n’est pas exceptionnel, après, ce n’est que mon avis, mais je n’aime pas cet opening.

Quant à l’ending « Koi wa Milk Tea » par Petit Milady est assez similaire a l’opening, dans le sens ou on va l’écouter durant sa diffusion avant d’entamer un autre anime si l’on est sur Tv.

Genre : Fantastique, Comedie, Harem Time

Verdict :

Un anime bien sympathique avec de bonne tranche de rire avant de passer sur le sérieux de l’anime. Bien que l’anime soit catégorisé Harem et Ecchi, celui-ci reste très soft avec seulement 2-3 scène Ecchi / fan service sur les 12 épisodes.


Concernant la saison d’Automne, j’attend les titres suivants :

– Terra Formars (série)

– Buddy Complex S2

– Danna ga Nani wo Itteiru ka Wakaranai Ken

– Denkigai no Honya-san

– Gundam : G no Reconguista

– Cross Ange

– Log Horizon S2

– Selector Spread Wixoss

– The Seven Deadly Sins

– Sora no Method

– World Trigger

– Ai Tenchi Muyo!

– Inou Battle wa Nichijoukei no Naka de

– Trinity Seven

– Hitsugi no Chaika S2

– Psycho-Pass S2

– Ore, Twintails no Narimasu

– Rakuen Tsuihou : Expelled from Paradise

Cet futur saison semble assez prometteuse.

Publicités

3 réflexions sur “Retour sur la saison d’anime d’été 2014

  1. Hello Kenta ! Comment se passe l’apprentissage du japonais ? Toujours motivé ?
    J’apporte juste une petite correction à ce que tu as écrit à propos d’ALDNOAH.ZERO : en 1972, quand l’hypergate est découverte sur la Lune, il n’y avait pas d’habitants sur la planète Mars, juste des restes d’ancienne civilisation. Un groupe de chercheurs terriens est alors envoyé en mission sur Mars. Ces chercheurs y découvrent l’Aldnoah, en réclament le monopole, se déclarent martiens et un conflit éclate alors entre la Terre et Mars.

    • Salut, merci pour cette réponse.
      Concernant le japonais, toujours motivé, la je vais enfin attaqué les cours du Manekineko, car l’apprentissage des Katakana et Hiragana fut longue.

      Par la suite, j’ai défini mon projet d’avenir et est déjà pris les mesures adéquate pour réussir (Rdv avec la mission locale et d’autre organisme lié a mon projet). J’en ferais un articles lorsque mon projet aura bien avancer.

      • Bonne continuation pour ton projet et félicitations pour l’apprentissage des kana !
        Le Manekineko est un livre sympa pour apprendre le japonais :)
        A bientôt !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s