5 animes qui valent le détour #1

Première série d’un genre d’article visant à présenter 5 licences qui valent le détour qui ne sont aujourd’hui plus d’actualité (paru entre 1900-2013).

Vous y trouverez diverses informations concernant la licences présenté en plus d’un petit mot de ma part (verdict) qui n’est pas une critique.

Pour les jeunes passionné ou pour les plus vieux, j’espère que vous allez y trouver du plaisir à découvrir ou a re-découvrir ces licences sortie il y plus ou moins un moment.

Bref, pour découvrir ces licences, c’est par ici…

Kill la Kill

Kill-la-kill

Diffusé pour la première fois le 3 Octobre 2013, Kill la Kill raconte l’histoire de Matoi Ryuko qui cherche a retrouver l’assassin de son père muni d’une grande paire de ciseaux. Elle fini par se rendre a Tokyo dont le règne de Satsuki Kiryuin n’est pas seulement présent dans l’établissement mais, dans toutes la baie de Tokyo.

Après une défaite face à des uniforme conférant à leur porteur une puissance plus ou moins significative déterminer par le nombre d’étoile (1 étoile équivaut à 10% de fibre vivante). Elle se rend chez elle et fini par trouver un uniforme constituer de 100% de fibre vivante. Il est temps de se venger et de découvrir les secret du meurtre en plus d’éliminer l’assassin de son père.

Studio : Trigger

Opening : Eir Aoi, Garnidelia

Ending : Eir Aoi, Sayonara Ponytail, Miku Sawai

Nombre d’épisode : 24 + 1 Oav

Verdict : 

Un anime ou je suis passé à coté à sa sortie, et ce fut là, une grande erreur. L’anime en lui même est très différent de ce l’on as pu voir jusqu’à aujourd’hui.

Dans un premier temps, le style graphique qui est on peut le dire, spécial mais, pas déplaisant. D’autre part, l’histoire en elle-même est d’un classique (retrouver l’assassin de son père etc) mais qui arrive a nous surprendre dans de nombreux épisodes, ajoutez à cela, une histoire secondaire (qui au final est plus prioritaire que celle de retrouver l’assassin du père) lié à la domination du monde par les vêtements.

De plus, la « nudité » est omniprésent, aussi bien chez les femmes que chez les hommes notamment lors de la destruction des uniformes via la Scissor Blade, ce qui en fait un animes différent dans la catégorie Ecchi puisque la tout les genre sont touché.

Autant le dire, cet anime présente un contenu très vaste et différent de ce qui à été fait ou est fait, et je ne peut que vous conseillez d’allez mater 2-3 épisodes sur Wakanim ou d’acheter le Blu-ray / Dvd car pour moi, cet anime est un chef d’oeuvre.

Il rejoindra ma collection de Blu-ray.


Code Geass

code-geass-r2-00

Le 10 août 2010 du calendrier impérial (soit en 1955 du calendrier grégorien), l’empire sacré de Britannia écrase les forces japonaises et conquiert le pays en moins d’un mois grâce à leur nouveaux mechas nommésKnightmare. Dans la défaite, le Japon perdit son indépendance et fut renommé Area 11. Les japonais quant à eux perdirent tous leurs droits et leur identité nationale, renommés Eleven. Ils furent déplacés dans desghettos, cédant la majeure part du territoire aux colons britanniens. Pourtant des mouvements rebelles naissent et les nationalistes japonais continuent la lutte pour l’indépendance.

Un jeune homme nommé Lelouch s’est juré de détruire l’empire de Britannia depuis que son père, l’empereur de Britannia lui-même, ne fit rien pour pourchasser les responsables de l’attentat qui coûta la vie de sa mère et qui mutila sa jeune sœur.

Sept ans plus tard, lors d’une altercation entre un groupe de rebelles Eleven et l’armée britannienne, il découvre un secret militaire : une mystérieuse jeune fille connue seulement sous le nom de C.C. En entrant en contact avec elle, Lelouch obtient le Geass, le pouvoir des Rois, qui se manifeste chez Lelouch par le « pouvoir de l’obéissance absolue », qui lui permet d’imposer sa volonté à toute personne qui croise son regard. Ce pouvoir est cependant limité par le fait qu’il n’est possible de l’utiliser qu’une seule fois sur la même personne. Grâce à ce pouvoir, Lelouch va pouvoir mener son combat tant voulu contre Britannia afin de réaliser ses deux rêves : venger sa mère et créer un monde où sa sœur pourra vivre en paix. Il prendra alors le nom de code Zero et créera une organisation terroriste qu’il nommera : l’Ordre des Chevaliers Noirs.

Synopsis pris sur Wikipedia

Studio : Sunrise

Opening : « Colors, World’s End » par le groupe Flows, « Kaidoku funō » par Jinn, « Hitomi no Tsubasa » par Access, « O2 » par le groupe Orange Range.

Ending : « Yūkyō seishunka, Waga Routashi Aku no Hana » par Ali Project, « Colors » par le groupe Flows, « Mosaic Kakera » par Sunset Swish, « Shiawase Neiro » par le groupe Orange Range.

Nombre d’épisode : 50 (2 saisons)

Genre : Mecha, Guerre

Verdict : 

Code Geass est un anime qui vaut grandement le détour, cela pour de nombreuse raisons :

1 / Ses personnages charismatique

2/ Les divers combat entre L’ordre des chevalier noir et Britania

3/ Les Mécha

4/ Du Clamp

5/ L’histoire ultra bien ficelé, en plus des personnages jouant plusieurs rôle (ex : Lelouch = Zero)

Ces 5 points résument parfaitement les qualités de cet animes.

Il est également l’un des rares animes à m’avoir fait pleurer.

Il rejoindra ma collection de Blu-ray.


Basquash

Basquash-basquash-8606006-1024-768

L’histoire se déroule dans un monde ou des robots géant s’affronte dans d’ennuyeux match de Basket jusqu’au jour ou Dan JD, une tête brûlée bien décider à détruire le BFB (Big Foot Basketball). Son plan sera réalisable lorsqu’il rencontre après plusieurs années de séparation, son amie d’enfance Miyuki qui va lui forcer la main pour essayer un Big Foot et ainsi réaliser son « rêve ». Il va ainsi créer le Basquash.

Studio :  Satelight

Genre : Mécha, Sport

Opening : « No Limit » par le groupe Eclipse,  et « Boku ga Boku no Mama » par le groupe The Spin sont d’excellent musique qui pour ma part vont très bien avec l’anime.

Ending : « Free » par  Yu Yamada, « Running On » par le groupe Eclipse, « Futari no Yakusoku » par le groupe Eclipse, et « Hoshiwatari » par Citron.

Globalement, le groupe Eclipse fait partie de l’histoire et joue un rôle important dans celle-ci, je n’en dit pas plus au risque de spoiler.

Seul Hishiwatari me parait de trop parmi ces 4 endings.

Ps : Sachez juste que le groupe Eclipse est composé de Megumi Nakajima (Macross Frontier), Haruka Tomatsu ( Kannagi) et de Saori Ayumi (MM!)

Nombre d’épisode : 26

Verdict : 

Si je vous parle de Mécha, vous penserez tout de suite à un anime lié à la guerre avec des grosses armes, bhen avec Basquash, c’est tout le contraire, les armes des Robot de cet anime ne sont que des Ballon de Basketball (adapté aux BigFoot).

Bref, cet anime change la vision des mécha que l’on as d’eux ainsi que de leur utilisation.

De plus, l’anime n’a aucun temps mort et, surtout on ne s’ennui pas à chaque épisode.

Il rejoindra ma collection de Blu-ray.


  La série Hack

Hack_Wallpaper_by_Initio_et_Finem

Difficile de parler de cet série aussi bien que notre grand fan OtaXou. 

Pour faire un court résumer sur cet série, je dirais qu’il est le premier a avoir créer le genre Mmorpg (en anime) mais également le fait de retrouver un ou plusieurs personnages enfermé dans un monde virtuel.

Globalement, la série est de très bonne qualité avec de nombreux mystère qui entoure la série avec une première diffusion en 2002 qui introduit le monde virtuel « The World » ou seront enfermé nos protagoniste dans les différentes « suite » de la série .Hack .

Cet série est décliné dans toutes les formes possible qu’une licence peut avoir : Anime, Manga, Light Novel, Jeux vidéo, sans oublier toutes les créations externe à la série (Figurine, jeux de cartes etc…)

J’oubliais les informations importante concernant cet série.

Créateur : Cyberconnect

Publication : Bandai

Nombre de licence total de la série : 16 à ce jour

Ps : Concernant la diffusion, il s’agit d’un Light Novel intitulé .Hack/Ai Buster, jamais sortie chez nous, tout du moins en français.


 Isekai no Seikishi Monogatari

46isekai_no_seikishi_mon

Nommer par certain site, Tenchi Muyo! War on Geminar conte l’histoire de Masaki Kenshi, un enfant de 15 ans invoqué dans le monde de Geminar pour accomplir sa destiné, celui de sauvé le monde.

La jeune Lashara vient d’être couronnée reine du Straiou. Peu de temps après, elle est attaquée à bord de son vaisseau, le Sawn, par deux Seikijin (sorte de robot alimenté par magie et dont l’apparence dépend du pilote), l’un blanc et l’autre noir. Ce dernier s’échappe après échec de la mission et le pilote du Seikijin blanc, Kenshi, se retrouve prisonnier de la reine. Par curiosité, mais aussi pour disposer d’un puissant atout, cette dernière décide d’en faire son domestique à l’académie des Seikishi (pilote de Seikijin), où elle même suit des cours. S’ensuivent alors plusieurs aventures avec la tyrannique Lashara et garde du corps, Chaïa, l’elfe noire Aura, la mécanicienne Wahanly ainsi que plusieurs autres filles de l’école. Mais un complot se trame dans l’ombre et il se pourrait que Kenshi ait un rôle plus important à jouer que divertir les filles du campus.

Synopsis pris sur Hinata Online

Studio :  Vap, Bestack & Aic

Opening : « Follow Me » chanté par Seira Kagami

Ending : « Destino » (Destiné en italien) par Alchemy+

Nombre d’épisode : 13 Oav (45 minutes chacun)

Verdict : 

Difficile de dire du mal de cet anime, cela doit bien faire la 6eme fois que je visionne cet série d’Oav qui ne prouve qu’une chose, cet anime est excellent.

Bien qu’à partir de l’épisode 2 jusqu’à l’épisode 7, nous n’aurons que peu de combat comblé en majeur partie par l’approfondissement de la trame, des personnage et tout ce qui fait de cet série sa qualité.

Il rejoindra ma collection de Blu-ray.


Ps: J’ai mis du temps à rédiger cet article car choisir quel anime présenté et de les revisionnés pour constater si malgré le temps qui les sépares à ce qu’il ce fait aujourd’hui n’est pas un problème sur bien des plans. 

Publicités

2 réflexions sur “5 animes qui valent le détour #1

  1. Je plussoie Code geass et Kill la kill. Je ne connais pas les autres, mais ils ont l’air sympa. J’y jetterai un œil un de ses quatre, merci pour les découvertes ;) Par contre, à l’avenir, ça serait mieux de faire toi-même tes résumés plutôt que les tirer de Wikipédia ou autre (si je peux me permettre)

    • Je prend note de ta suggestion.

      Je prend le synopsis d’autre site pour certain anime.
      Genre Kill la Kill, je l’ai rédiger ce qui veut dire qu’il est unique (jusqu’à qu’on me le prenne).

      Après avec les futurs articles en cour de rédaction, je ne vais pas changer cela jusqu’au prochain article qui sont par encore débuté.

      Je tenterais l’expérience sur la 2eme série d’article 5 animes qui valent le détour. On verra bien le résultat.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s